Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 13:43

 Monsieur le Préfet,

Récemment nous avons sollicité une entrevue avec vous pour vous alerter sur la situation inquiétante de la Perle Cerdane et du transport fret SNCF, notamment à Cerbère. Nous avons été reçus par votre directeur de cabinet qui devait vous transmettre nos inquiétudes et propositions. Nous ne doutons pas que le compte-rendu de cette rencontre vous a été fidèlement rapporté par votre collaborateur, mais nous pensons cependant que la situation préoccupante de notre département aurait mérité la présence du premier des représentants de l’Etat dans les Pyrénées-Orientales. Au-delà des éléments que nous avons pu aborder dans cet entretien, nous faisons le choix de vous écrire cette lettre ouverte qui sera rendue publique.

PCF-logo.jpgNotre département présente de nombreux atouts qui devraient permettre à sa population démographiquement alimentée par l’héliotropisme d’avoir une vie de qualité. Pourtant, il n’en est rien ! En effet les politiques libérales et ultralibérales menées par l’Europe et la France depuis des décennies nous ont amenés à une situation dramatique. Le tout tourisme, le renoncement aux atouts agricoles et agroalimentaires, le refus de soutenir et de lancer des politiques industrielles, ont contribué fondamentalement à l’appauvrissement de notre département. Celui-ci cumule de tristes records en matière de chômage, de précarité et de pauvreté. Dans la dernière période, les attaques contre l’emploi et les services publics se sont multipliées. Elles inquiètent les salariés, de nombreux élus et la population toute entière.

Elles nous inquiètent aussi et nous souhaitons vous alerter sur cette colère qui monte. C’est le cas dans le secteur de la santé en Cerdagne, en Vallespir, en Côte Vermeille où des établissements et des emplois sont menacés. Même chose dans l’agriculture et l’agroalimentaire avec l’affaire de la coopérative « Plaine du Roussillon ». La situation du fret SNCF est tout aussi préoccupante et le site industriel de Cerbère semble vivre ses derniers instants avec la suppression de 19 postes d’agents SNCF liés au transport de marchandises. A ce sujet, nous demandons le maintien de l’activité fret à Cerbère et l’arrêt des restructurations, l’organisation d’une table ronde, comme le demandent les cheminots CGT qui proposent un projet de développement de l’emploi et des activités de transports ferroviaires SNCF pour notre département. Par ailleurs, le départ des douaniers de Port-Vendres est annoncé, ce qui, à terme, provoquera un sérieux recul de toutes les activités portuaires et leurs délocalisations vers Sète et Barcelone.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais cela, nous pensons que vous le savez déjà.

Ce que peut être vous ne mesurez pas, c’est l’exaspération qui monte et les actions d’envergure que préparent les salariés, à l’exemple des mobilisations qui se développent dans le secteur santé en Cerdagne, mais aussi à la CAF, dans le secteur agricole avec la coopérative « Plaine du Roussillon » et prochainement dans la poursuite du mouvement des cheminots du département. Le PCF s’inscrit pleinement dans ces mobilisations et soutient ces luttes légitimes face aux politiques qui mettent en péril nos territoires et leurs populations.

Respectueusement, nous tenons à vous alerter et à ce que vous alertiez le gouvernement de la situation gravissime que connaît notre département et des dangers qu’elle fait courir aux populations.

Sachant toute l’attention que vous donnerez à ce courrier, veuillez accepter, Monsieur le Préfet, l’assurance de notre sincère considération.

Perpignan le 11 Décembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche