Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 17:31
Perpignan: Chantiers d'espoir

L’appel national «Chantiers d’espoir» et le processus qu'il initie sont nés de l'urgence de reconstruire une perspective commune face aux inégalités qui explosent, à la stigmatisation, au déclassement et à l'abandon organisé de franges entières de la population...

Comment un Président élu avec la force de 17 millions de voix a-t-il pu mettre en œuvre une politique qu’il dénonçait hier? Comment une partie de la gauche, qui affirmait pourtant un idéal de changement, de progrès social et de justice, a-t-elle pu à ce point tourner le dos aux exigences qui l'ont portée au pouvoir?

Pour nous, cette sidération s’est transformée en colère qui s’est exprimée par de multiples mobilisations sociales portées par des associations, des syndicats, des partis ou des collectifs. Pour d’autres, cette sidération s’est traduite par un désintérêt de la politique et l’abstention, ou pire encore par un vote de repli et de haine.

Nous refusons de laisser les responsables politiques au pouvoir mener notre pays dans le mur. Nous refusons le «il n’y a pas d’autre solution possible» qui sert de prétexte à tous les renoncements. Cette impasse de la soumission renforce le poids des idées de régression, galvanise le Medef, accélère le retour d'une droite revancharde et place l’extrême droite au cœur du débat de société.

Nous refusons la logique libérale et productiviste qui détruit nos vies, enferme des millions de gens dans le chômage et la précarité et menace l’avenir de la planète.

Nous croyons aux valeurs d’égalité, de justice et de solidarité dont la gauche a été porteuse historiquement. Nous voulons agir pour redonner goût à la citoyenneté, à la fabrication de la politique et de la démocratie, et inventer les contours d’un projet émancipateur du XXIe siècle.

Nous pensons que le temps est venu de prendre la parole pour tous ceux qui, par-delà leurs différences, partagent ce constat. Membres ou pas d’une association, d’un syndicat ou d’un parti politique, nous pouvons faire renaître l’espoir.

Nous voulons dépasser la résignation et proposons d’échanger pour construire ensemble un autre chemin collectif.

Dans cette perspective, nous vous proposons une rencontre à Perpignan, comme dans de nombreuses villes de France, pour tracer un nouveau chemin et redonner des couleurs, de la saveur et du tranchant aux valeurs d’égalité et de liberté, de faire émerger une alternative à gauche porteuse d’une politique, citoyenne, féministe, écologiste et solidaire. Rejoignez-nous:

Samedi 11 avril à 15 heures, Salle du Vilar

Salle située rue du Vilar, au cœur du Moulin à Vent, au-dessus du stade et de l’église.

Ensemble dans notre diversité, faisons naître un nouvel espoir à gauche!

Monique BORDAS, Richard MACIA, Francis DASPE, Michel FRANQUESA, Jean-Malik LEMAIRE

Faites connaître cette initiative, signez et faites signer cet appel www.chantiersdespoir.fr

Parmi les 500 premiers signataires de l'appel, Annie Ernaux (écrivaine) et Robert Guédiguian (cinéaste), Jean Auroux, ancien ministre du travail, Annick Coupé, syndicaliste, Jean-Pierre Dubois, militant des Droits de l’Homme; Caroline De Haas, militante féministe; les socialistes Frédéric Hocquard et Liem Hoang Ngoc ; Françoise Castex et Isabelle Attard (Nouvelle Donne); Emmanuelle Cosse et Cécile Duflot (EELV); Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG) et Clémentine Autain (Ensemble); les économistes Jean-Marie Harribey et Henri Sterdyniak; Roland Gori, psychanalyste, Susan Georges, essayiste, Laurent Pinatel, de la confédération paysanne...

 

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 13:20
Manifestons, le 9 avril!

S’ÉMANCIPER D’UNE AUSTÉRITÉ DESTRUCTRICE

Cette journée de grèves et de manifestations, unissant le public et le privé, à l’initiative de la CGT, de FO, Solidaires et de la FSU a pour mots d’ordre salaires, emploi, conditions de travail et mobilisation contre la loi Macron. Alors que le pouvoir Hollande-Valls ne cesse d’invoquer «la reprise est là», le vécu du monde du travail, des chômeurs et des précaires est différent.

La reprise: de quoi et pour qui?

À écouter les chantres de la rigueur libérale, les indicateurs passent au vert. Une seule reprise est certaine, c’est celle des profits et dividendes des plus grands groupes. Pour 2014, les entreprises du CAC 40 affichent une progression de 33% de leurs profits, 62 milliards d’euros dont les actionnaires se taillent la part du lion avec 56 milliards de dividendes et rachats d’actions. Une augmentation de plus de 30% ! Ce sont les sacrifices sur les salaires et l’emploi, ainsi que les cadeaux fiscaux et autres exonérations accordées par le gouvernement qui sont une des principales origines de ce dynamisme des profits.

Et les salaires?

Que cache la statistique sur le «salaire moyen du privé augmentant de 1,4% en 2014»? Un bon exemple: Renault. Dans le cadre des «accords de compétitivité» chers à Macron: gel des salaires en 2013, augmentation de 0,5% en 2014 et 8260 suppressions d’emplois d’ici 2016. Mais un salarié de Renault échappe à ces sacrifices, le PDG Carlos Ghosn. Sa rémunération en 2015 va augmenter de 169% à 7,2 millions d’euros. Ajoutons que pour ce monsieur, il s’agit d’un emploi à mi-temps, il reçoit aussi 7,6 millions d’euros au titre de PDG de Nissan. Dans la fonction pu- blique, le point d’indice est gelé depuis 2010, et les rémunérations nettes baissent du fait de l’augmentation des cotisations pour les retraites.

Pouvoir d’achat et dettes

La stratégie du gouvernement comme de l’Europe repose sur la conviction que l’austérité salariale relance la production alors qu’elle ne relance que les profits; que l’austérité budgétaire permet de résorber la dette, ce qui est faux. La dette publique cumulée de la France atteint 95% du PIB fin 2014 contre 92,3% en 2013. Cette stratégie est inefficace car l’austérité salariale et budgétaire pénalise les ménages, les PME et les collectivités locales et donc les sources d’activités et de consommation. Alors que la politique monétaire de la BCE favorise principalement les banques et les circuits financiers. Voilà pourquoi s’émanciper de l’austérité est à la fois une exigence revendicative d’aujourd’hui et un changement de cap nécessaire pour une issue à la crise.

Vite l’alternative

Les communistes et tout le Front de gauche appellent toutes les forces citoyennes, politiques et sociales disponibles à la construction d’un mouvement de gauche alternatif ample et populaire pour ouvrir à nouveau l’espoir. Communistes et autres composantes du Front de gauche, écologistes, socialistes refusant l’impasse actuelle, militants de Nouvelle Donne, citoyens, syndicalistes, militants de toutes causes... doivent converger pour le construire.

Rassemblement à PERPIGNAN 10 h 30, Place de  Catalogne

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 21:15
Perpignan: Assemblée citoyenne, le 29 janvier

La France a été frappée au cœur par cet horrible attentat qui a ensanglanté Charlie Hebdo, tué des fonctionnaires de police et des citoyens de confession juive. L’extraordinaire mobilisation populaire qu’ont suscitée ces crimes de fanatiques est une formidable démonstration des capacités de notre peuple à se lever pour défendre des valeurs fondamentales. Après ce grand moment de solidarité la question se pose : quelles suites donner à cet élan? Comment prolonger et faire vivre cette volonté d’agir ensemble, pour le bien commun?

Le Front de gauche qui a levé tant d’espoir lors de la campagne des élections présidentielles doit retrouver sa vitalité, s’élargir même à toutes celles et tous ceux qui souffrent et s’insurgent contre la politique d’austérité du gouvernement.

Les dizaines de milliards qui ont été octroyés aux banques au moment de la crise financière et de nouveau aujourd’hui aux grandes entreprises pour soi-disant créer des emplois ont produit quels résultats ? La spéculation financière a repris de plus belle, le chômage poursuit ses ravages et les dividendes des actionnaires ne cessent de croître. Cette politique génère de terribles inégalités et crée le terreau de toutes les dérives identitaires dans une jeunesse qui se sent rejetée de la société et privée d’avenir.

Il est plus que temps d’agir pour faire entendre la voix de la raison.

Ne laissons pas la politique aux mains de quelques-uns. Rassemblons toutes les forces citoyennes de gauche pour ouvrir une perspective nouvelle et construire une alternative de gauche à cette politique d’austérité. Notre peuple sait se mobiliser pour les grandes causes. Il vient de le prouver une nouvelle fois.

Ensemble inventons de nouvelles formes d’action à l’image de ce qui se passe en Grèce avec Syriza, en Espagne avec Podemos, pour refonder la politique si justement discréditée et régénérer la démocratie. Cela suppose de créer les conditions pour que chacune et chacun puissent prendre part en toute indépendance aux décisions et à l’action commune.

C’est dans ce but que nous proposons la réunion avec d’autres organisations de gauche d’une assemblée citoyenne ouverte à toutes celles et ceux qui souhaitent y participer.

Jeudi 29 janvier à 18 h 30 à PERPIGNAN,

Salle des Libertés 3 rue Edmond Bartissol

Invitez vos proches et vos amis ! Rassemblons-nous pour nous faire entendre et influer sur le cours des choses !

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Front de Gauche Initiatives
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 18:16
CHARLIE: Marche silencieuse

Détermination à faire vivre les valeurs de Liberté, d'Egalité et de Fraternité

Appel à l'unité nationale de toutes les forces républicaines face à la barbarie qui vient de frapper l'équipe de Charlie-Hebdo.

Le carnage barbare dont a été victime la rédaction de Charlie-hebdo nous plonge dans l'horreur et la peine et appelle une réponse nationale de grande ampleur. Pierre Laurent et la direction nationale du PCF appellent à ce que partout dans le pays s'exprime l'unité nationale de toutes les forces républicaines face à la barbarie.

Quand un journal est ainsi visé, quand des vies sont massacrées et dont la passion était l'information et la liberté d'expression, c'est bel et bien chacun de nous qui est visé, c'est la République qui est frappée en son cœur. Que les auteurs de ce crime abject soient arrêtés et jugés.

Nos pensées vont aux victimes, aux familles et aux proches. C'est le monde de la caricature, de l’impertinence, de l’humour, de l’amour de la vie que les terroristes ont voulu faire taire. Les relations de fraternité et de complicité que nous avions, notamment lors de la Fête de l'Humanité, avec les dessinateurs de Charlie-Hebdo, renforcent notre peine.

L'heure est aujourd'hui à rassembler autour des valeurs républicaines le maximum de forces, de citoyennes et de citoyens. Par millions, exprimons partout dans le pays notre détermination à faire vivre les valeurs de Liberté, d'Egalité et de Fraternité. Les militants communistes, les élus communistes et républicains, seront de toutes les initiatives qui, dans les prochains jours, permettront le rassemblement de la nation dans un esprit de grande confiance en notre peuple réuni sur l'essentiel, sans distinction des pensées philosophiques et politiques, de convictions religieuses.

Nous appelons à refuser les amalgames et les stigmatisations, à rejeter fermement les appels à la haine et aux racismes.

Une marche silencieuse aura lieu, Dimanche 11 janvier à Perpignan.

Départ de la place de Catalogne à 10 h 30

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 19:55
Le Front de Gauche en actions

Dimanche, place Cassanyes, nouvelles actions-débat avec la population. D'un côté six militants du PCF diffusant un tract appelant à la manif du 15 novembre, faisant signer une pétition adressée à Hollande condamnant sa politique et présentant les revendications des forces populaires. Une importante exposition d'affiches du PCF, du Travailleur Catalan et une autre: «Halte à la dictature de la finance qui dirige la France, Chassons-la!» Ni Sarkozy, ni Le pen, ni Hollande: Place au Peuple»

Un grand écho de cette nouvelle action offensive visant à rassembler tous ceux qui veulent une issue à la crise capitaliste. Journaux du TC et de l'Huma vendus, 5 adhésions au PCF et nombreux contacts à suivre. Belle matinée à reproduire ça et là. Tout à côté deux militants du Parti de gauche, faisaient voter pour une 6e République sanctionnant tout élu ne respectant pas ses engagements...

Voilà une démonstration du déploiement des forces Front de gauche dans leur diversité qu'il faut élargir à tous ceux et celles qui veulent apporter leur pierre à un changement de politique au plus tôt.

Yvan RAMEL

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 07:26
Alternative à l'austérité: manif le 15 novembre

La coupe est pleine! Le pays s’enfonce dans la crise avec son cortège de misère, de chômage, de précarité, de violentes divisions. Depuis des années la droite et, depuis 2012, François Hollande, les gouvernements Ayrault et Valls poursuivent le même but dans le cadre des traités européens et en accord avec les dirigeants de l’Europe libérale: austérité, compétitivité par la baisse du coût du travail, reculs sociaux, coupes claires dans les dépenses publiques.

Ces politiques ont échoué partout comme elles échouent en France: elles nourrissent la crise, creusent tout à la fois les inégalités et les déficits. Dans son immense majorité le peuple rejette cette politique imposée sans débat et avec autoritarisme. Cette situation crée une grave crise politique dont la droite et l’extrême-droite porteuses de graves projets de régression tentent de tirer profit.

Il est temps d’arrêter cet engrenage. Il faut dire non à la loi de finances 2015 présentée par Manuel Valls qui, pour satisfaire les cadeaux faits au CAC 40, dans le cadre du pacte de responsabilité, coupe massivement dans les dépenses publiques. Il se traduirait par le recul des services publics et de ses missions, un étranglement financier des collectivités locales et de leur capacité d’investir. Il faut aussi empêcher les reculs budgétaires de la protection sociale qui remettent en cause les acquis pour la santé, la retraite, la famille, les chômeurs.

D’autres choix sont pourtant possibles. Nous ne sommes pas condamnés à l’austérité permanente et à l’insécurité sociale. Il faut mettre en œuvre une politique qui parte des besoins sociaux, s’attaque aux inégalités. Une réforme fiscale d’ampleur permettrait une redistribution des richesses et une relance des investissements productifs au bénéfice de la grande masse de la population, s’inscrivant dans la transition écologique. Il faut redonner du pouvoir d’achat, augmenter les salaires, créer des emplois. Il faut créer les conditions d'une véritable reconquête industrielle. Il faut s’attaquer au capital, à la finance, à la rente des actionnaires qui est supportée par les salaries, les chômeurs, les précaires, les retraités et la jeunesse.

Il existe dans le pays une majorité de femmes et d’hommes disponibles pour cette alternative sociale et politique, des forces syndicales, sociales, associatives, politiques que nous voulons rassembler. Mettre un coup d’arrêt aux politiques en cours, imposer d’autres choix, cela ne peut se faire sans la mobilisation des salariés, sans l’intervention citoyenne.

- Pour dire non au budget d’austérité du gouvernement VALLS et appeler à ce qu’il soit rejeté!

- Pour dire non aux exigences du Medef!

- Pour rassembler et construire une alternative à la politique actuelle!

Nous appelons à organiser des manifestations à Paris et dans les grandes villes de France.

Rendez-vous, le samedi 15 novembre à 11 h, Place Arago à Perpignan
 

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 07:53
Transports et infrastructure: action du 4 novembre

Les communistes des P.O, salariés des "Transports et Infrastructures privé/public, appellent à l’action, le 4 Novembre 2014. (Rendez-vous près de la clinique St Pierre à 9 h30 ou à partir de 11 h devant la Préfecture).

Sur fond de politique d’austérité et de limitation du droit de grève, les politiques Low Cost se généralisent pour tous les modes de transport. Elles n’ont pas cessé de laminer et de précariser les emplois, de démanteler les organisations de travail, de développer et d’amplifier la sous-traitance, de faire éclater les entreprises intégrées, conduisant souvent à la privatisation ou à la mise en concession.

Quatrième paquet ferroviaire, projets d’ouverture des règles du cabotage routier et de réforme des services portuaires, ciel unique: les transports sont le laboratoire du dumping social.

Loin des formules incantatoires du Grenelle, le patronat sort sa calculette. Exit l’écotaxe, la réduction d’émissions de gaz à effet de serre, le transport multimodal… ce qui compte, ce sont les dividendes et les profits immédiats et maximums. Régressions durables, sociales et environnementales sont les ingrédients de ce capitalisme sans projet.

Depuis plusieurs mois, les conflits se multiplient dans tous les transports: SNCF, transports urbains, SNCM, dans l’aérien et l’aéroportuaire, dans le fluvial et sur les routes. Ils portent tous sur des questions et choix de société où se mêlent salaires et emploi, conditions de travail et pénibilité, développement du service public.

Pour élever le rapport de forces, il paraît indispensable de faire converger ces luttes en mobilisant l’ensemble des salariés des transports et infrastructures de notre département. Les communistes des P.O appellent à soutenir l'action de la CGT et proposent une grande mobilisation de tous les salariés des transports et des infrastructures pour exiger tous ensemble:

- L’augmentation générale des salaires, l'arrêt des suppressions et de la précarisation des emplois.

- Gagner des embauches pérennes dans tous les secteurs et améliorer des conditions de travail et de vie.

- Mettre un frein à la sous-traitance, mettre fin au dumping social et à la politique du bas coût (Low Cost), stopper l’abandon des missions publiques, les privatisations et mises en concession et la déréglementation.

- Gagner une véritable complémentarité entre les modes de transports dans un concept de multi modalité, un renforcement de la maitrise publique et du service public.

- Exiger des moyens de financements publics pour la régénération, la modernisation et le développement des infrastructures. Exiger le retrait des lois limitant le droit de grève et combattre toutes les atteintes aux libertés syndicales.

Sans oublier d’exiger un grand débat public sur la réforme des territoires voulue par le gouvernement, les transports et les infrastructures risquant d’être fortement impactés.

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 13:33
Mort de Rémi Fraisse

Le procureur de la République d'Albi vient de déclarer que la mort de Rémi Fraisse a été provoquée par "un explosif militaire de type grenade offensive". Les premiers témoignages sont donc confirmés, c'est bel et bien un tir des forces de gendarmerie qui est à l'origine du décès d'un jeune homme de 21 ans, ni armé, ni cagoulé, dont le seul bagage était un BTS, des convictions et une passion pour les plantes et les fleurs. La justice devra faire toute la lumière sur les circonstances de cette tragédie.

La jeunesse de notre pays a bien des choses à exprimer, à crier et à dénoncer. Le travail républicain des forces de l'ordre n’est-il pas, en priorité, de les protéger? Avec des grenades offensives? Cette réalité est totalement insupportable. Sans attendre les résultats de l'enquête administrative, le ministre de l'Intérieur vient de demander la suspension de l'utilisation de ces projectiles de gendarmerie. C'est bien le moins qu'il pouvait faire. Il en faut davantage. Il faut saisir le Parlement, en abordant toutes les questions sur le type d'intervention des forces de l'ordre en de tels moments, en essayant de comprendre pourquoi nous en sommes arrivés à un tel niveau de tension à Sivens?

Comment permettre à des citoyens qui défendent des idées et des valeurs, se rassemblent et s'opposent à des projets jugés inutiles, de ne pas se sentir criminalisés et menacés? François Hollande et le gouvernement ne semblent toujours pas, ce soir, avoir pris la juste mesure de ce qui vient de se passer. La République se manque a elle-même, quand, dans de telles circonstances, ses plus hauts représentants ont des paroles qui tardent et des décisions qui paraissent bien trop faibles.

Le PCF des Pyrénées-Orientales appelle ses militants à réagir en se joignant à la manifestation proposée par la ligue des droits de l’homme ce jeudi 30 octobre à partir de 18h devant la Préfecture de Perpignan.

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Initiatives
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 05:43

Aujourd'hui, lisez l'Humanité en ligne gratuitement sur www.humanite.fr 

Les quotidiens nationaux ne seront pas distribués aujourd'hui chez les marchands de journaux à la suite d'une grève des salariés de la distribution de la presse, s'inscrivant dans la journée d'action du 16 octobre. Nos lecteurs pourront lire gratuitement l'Humanité en version numérique sur www.humanite.fr et y trouver tout au long de la journée des informations sur le mouvement de défense de la protection sociale et de la santé.

16 octobre, l'Humanité en ligne gratuitement
Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 19:17
16 Octobre: Manif pour la Sécu

L'austérité ça suffit!

Pour défendre la Sécu, manifestation le 16 octobre à 10 h 30.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2015 va entrer en discussion à l’Assemblée nationale. Le principe de solidarité qui fonde la sécurité sociale concerne tout le monde. Il doit être défendu face à au monde de la finance et des grosses entreprises qui ne pense que profits immédiats et face à un gouvernement qui se couche devant toutes les demandes du Médef. Le 16 octobre, à l’appel de leurs syndicats, des dizaines de milliers de salariés manifesteront pour défendre et améliorer notre protection sociale et pour dire «L’austérité ça suffit ! Non au pacte de responsabilité». Le Parti communiste appelle tous ceux qui aspirent à sortir de l’austérité et construire un projet réellement de gauche, alternatif aux choix anti-sociaux du gouvernement Hollande/Valls, à participer à cette importante mobilisation.

Dans les Pyrénées-Orientales, le PCF 66 soutient la manifestation qui partira du siège de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, avenue des Remparts-Saint-Mathieu, à 10 heures 30 et appelle tous ses adhérents, ses sympathisants, ses amis à assurer le succès de ce rassemblement
 

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Initiatives
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche