Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 23:30
Assemblée citoyenne: ce n'est qu'un début...

PERPIGNAN :Et maintenant, quels prolongements? Dans la salle des Libertés, plus d’une cinquantaine de citoyens a répondu présent à cette invitation au débat, inscrite dans la démarche du Front de gauche.

«Lorsqu’au mois de novembre est né le projet de cette réunion citoyenne, nous étions loin d’imaginer dans quel contexte, elle se tiendrait.» C’est ainsi que Jean-Malik Lemaire, a démarré son propos pour lancer le débat de cette assemblée citoyenne. C’est en faisant signer des cartes pétitions adressées à François Hollande pour protester contre la trahison de ses engagements et exiger une politique de gauche qu’est née l’idée de rassembler ceux qui ne se résignent pas et de leur proposer de s’investir dans la construction d’une alternative de gauche à la politique d’austérité. Une nécessité au vu de l’actualité récente (formidable mobilisation du 11 janvier, victoire de Syriza) qui renforce l’idée que les citoyens doivent se réapproprier la chose politique. Que retenir du riche débat au cours duquel de nombreux thèmes ont été abordés?

L’élan né le 11 janvier doit trouver des prolongements, même si les appréciations sur l’analyse de la mobilisation divergent: présence du FN dans le cortège, pourcentage de mobilisation dans les quartiers… Ne pas qualifier tous les arabes de musulmans et être précis dans les mots employés est une nécessité pour ne pas amalgamer musulmans et intégristes.

La victoire de Syriza en Grèce suscite beaucoup d’espoir mais l’alliance avec un parti souverainiste soulève une certaine incompréhension. La réussite du nouveau gouvernement grec peut avoir des répercussions dans toute l’Europe.

La place et les moyens donnés à l’école publique, la laïcité ont aussi été abordés notamment pour mettre en garde contre les effets d’annonce et les fausses solutions.

Mais au-delà des échanges sur l’actualité, des propositions ont aussi émergé. «Il faut chercher ce qui rapproche!» avance un intervenant. «La citoyenneté c’est le rassemblement. Les jeunes sont malmenés, le premier problème c’est l’emploi.», lui répond en écho un autre. «On a besoin d’idées neuves, il faut faire des propositions.» poursuit un autre. Et de premières idées fusent. «Les gens doivent s’occuper de leur quartier.» «Il faut privilégier les circuits courts.» «Voter oui, mais il faut nous rendre des comptes.»…

En écho à la formule lancée dans le propos liminaire «Ce formidable élan ne doit pas rester sans suite.», cette réunion aura des prolongements. Plusieurs participants ont décidé de se revoir pour préparer une suite à cette rencontre et prévoir une prochaine réunion avec un thème ciblé. Ce n’est qu’un début…

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Front de Gauche
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 21:15
Perpignan: Assemblée citoyenne, le 29 janvier

La France a été frappée au cœur par cet horrible attentat qui a ensanglanté Charlie Hebdo, tué des fonctionnaires de police et des citoyens de confession juive. L’extraordinaire mobilisation populaire qu’ont suscitée ces crimes de fanatiques est une formidable démonstration des capacités de notre peuple à se lever pour défendre des valeurs fondamentales. Après ce grand moment de solidarité la question se pose : quelles suites donner à cet élan? Comment prolonger et faire vivre cette volonté d’agir ensemble, pour le bien commun?

Le Front de gauche qui a levé tant d’espoir lors de la campagne des élections présidentielles doit retrouver sa vitalité, s’élargir même à toutes celles et tous ceux qui souffrent et s’insurgent contre la politique d’austérité du gouvernement.

Les dizaines de milliards qui ont été octroyés aux banques au moment de la crise financière et de nouveau aujourd’hui aux grandes entreprises pour soi-disant créer des emplois ont produit quels résultats ? La spéculation financière a repris de plus belle, le chômage poursuit ses ravages et les dividendes des actionnaires ne cessent de croître. Cette politique génère de terribles inégalités et crée le terreau de toutes les dérives identitaires dans une jeunesse qui se sent rejetée de la société et privée d’avenir.

Il est plus que temps d’agir pour faire entendre la voix de la raison.

Ne laissons pas la politique aux mains de quelques-uns. Rassemblons toutes les forces citoyennes de gauche pour ouvrir une perspective nouvelle et construire une alternative de gauche à cette politique d’austérité. Notre peuple sait se mobiliser pour les grandes causes. Il vient de le prouver une nouvelle fois.

Ensemble inventons de nouvelles formes d’action à l’image de ce qui se passe en Grèce avec Syriza, en Espagne avec Podemos, pour refonder la politique si justement discréditée et régénérer la démocratie. Cela suppose de créer les conditions pour que chacune et chacun puissent prendre part en toute indépendance aux décisions et à l’action commune.

C’est dans ce but que nous proposons la réunion avec d’autres organisations de gauche d’une assemblée citoyenne ouverte à toutes celles et ceux qui souhaitent y participer.

Jeudi 29 janvier à 18 h 30 à PERPIGNAN,

Salle des Libertés 3 rue Edmond Bartissol

Invitez vos proches et vos amis ! Rassemblons-nous pour nous faire entendre et influer sur le cours des choses !

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Front de Gauche Initiatives
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 09:41
PCF: Pour un Front du peuple!

Nous appelons notre peuple à faire le choix du rassemblement pour un autre avenir pour la France.

Oui, une alternative à l’austérité et à la compétition généralisée est possible. Une alternative qui place comme priorités: la réponse aux besoins humains, la lutte contre les inégalités, l’efficacité sociale et écologique et une démocratie véritable. La France est riche et les moyens existent, les forces pour soutenir ce nouveau choix politique aussi.

• Il est urgent et possible d’en finir avec une société de l’hyper-concurrence, de libérer l’économie et le travail du poids du capital. Les salaires et l’emploi sont des richesses et non un coût. Les banques doivent financer la relance sociale et plus la finance.

• Il est urgent et possible de reconquérir notre industrie, de développer un nouveau modèle productif au service de l’emploi et de la transition écologique. L’état doit mobiliser tous les moyens pour cela.

• Il est urgent et possible de réaliser l’égalité des droits pour tous, développer les services de proximité, garants de cette égalité. Les services publics sont un atout qu’il faut développer et non affaiblir.

• Il est urgent et possible de redonner le pouvoir aux citoyens, de construire une république de la citoyenneté: la VIe République. La casse de nos territoires doit cesser.

• Il est urgent et possible de rompre avec cette Europe du fric et de refonder un projet européen, de coopération et non de concurrence. La France doit se battre et non se plier devant Angela Merkel et les états-Unis.

Les communistes lancent un appel à toutes celles et tous ceux qui refusent l’impasse et l’injustice de la politique actuellement menée, qui ne veulent pas du retour de la droite, encore moins de l’extrême droite; qui aspirent à sortir de l’austérité et construire un projet de gauche d’alternative aux choix du gouvernement Hollande/Valls.

Les forces politiques, sociales et citoyennes existent pour soutenir un tel projet. Il y a le Front de gauche bien sûr, mais également toutes celles aujourd’hui encore trop éparpillées mais nombreuses dans notre pays et dans toute la gauche. Ensemble, convergeons pour construire des solutions de gauche. Et vite! C’est maintenant que la France et notre peuple en ont besoin!

A toutes et tous, nous disons: «Ouvrons le dialogue, le chantier commun de la construction de ce projet». Et agissons ensemble sans tarder. Il est temps, grand temps que se lève un Front populaire, un Front large, un Front du peuple.

Partout, entrons en dialogue, mettons-nous au travail, en action sous toutes les formes possibles, dans tout le pays, à tous les niveaux, pour décider la politique de gauche que nous voulons faire gagner maintenant et en 2017. Le temps est venu de ce grand rassemblement.

Ensemble, faisons du changement et du progrès partagé, non pas un simple slogan, mais une force irrésistible!

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Front de Gauche
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 15:16
Meeting Front de Gauche

JEUDI 22 MAI 20 h 30

CABESTANY, Centre Culturel

avec Marie-Pierre VIEU, n°2 de la liste conduite

par Jean-Luc Mélenchon pour le Grand Sud Ouest

L'Union Européenne s'est bâtie:

- sur un objectif de plein emploi, mais elle est gangrénée par le chômage

- sur une illusion de cohérence sociale mais la concurrence entre travailleurs est la règle

- sur la réussite économique mais la misère explose et l'austérité est le seul horizon proposé

Pour une Europe bâtie sur l'intérêt des peuples, le vote Front de Gauche.

 

Repost 0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 06:20
Le camion Front de Gauche dans les  P.O.

Dans le cadre de la campagne des élections européennes, le camion du Front de Gauche sera de passage dans les Pyrénées-Orientales ce week-end. Il sillonnera le département entre samedi 17 mai (soir) et lundi 19 mai (après-midi).

En provenance de l’Ariège, il arrivera en Cerdagne samedi.

Dans la journée de dimanche, il descendra par la vallée de la Têt jusqu’à Perpignan, en passant notamment par Villefranche-de-Conflent, Prades, Ille-sur-Têt Le Soler.

Lundi matin, après un stationnement au pied du Castillet, il se dirigera vers Rivesaltes, remontant la vallée de l’Agly et les Fenouillèdes pour rejoindre l’Aude.

Lieux de passage et horaires prévus

Samedi 17 Mai

- FONT-ROMEU  stationnement en ville à partir de 18 h

 

Dimanche 18 Mai

- SAILLAGOUSE  de 9 h à 10 h sur le marché

- MONT-LOUIS     de 10 h15 à 10 h45  devant l’entrée de la ville fortifiée

- VILLEFRANCHE de CONFLENT de 10 h30 à 14 h30 parking face à l’entrée

- NEFIACH       de 15 h30 à 17 h   vide-grenier

- PERPIGNAN  de 18 h et 20 h     rond-point Mega Castillet

 

Lundi 19 Mai

- PERPIGNAN   de 9 h15 à 10 h30  au pied du Castillet

- RIVESALTES  de 11 h à 12 h30   sur le marché

- ESTAGEL       à partir de 13 h      sur la place du village

Repost 0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 05:55
Europe: le projet caché...

Si l’on n’y prend garde, la main invisible du marché qui a fait tant de dégâts dans l’Union européenne (UE) pourrait exécuter ses basses oeuvres à une échelle bien plus grande encore. En ce moment même, alors que les aspirants députés européens battent campagne, se négocie un partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement (TTIP), plus connu sous le vocable de grand marché transatlantique. Il peut encore être stoppé. Les parlementaires issus du scrutin du 25 mai auront à valider ou à repousser ce projet, une fois les négociations conclues. Les 28 États auront aussi à se prononcer. S’il entrait en vigueur, le TTIP aurait des effets néfastes sur l’économie, mais aussi sur les droits des travailleurs européens et états-uniens, ballottés au gré du vent de la concurrence libre et non faussée. Côté européen, les promoteurs du projet ne cherchent rien d’autre qu’à tester, à plus grande échelle, ce qui a déjà échoué. Les négociations se tiennent à huis clos entre les équipes du commissaire Karel De Gucht pour l’UE et du représentant au Commerce Michael Froman, pour les États-Unis.

La prochaine réunion se tiendra le 19 mai, à six jours des élections européennes, sans que les citoyens ne soient informés de l’état d’avancement des pourparlers. L’objectif de la Commission est de fonder la plus grande zone de libre-échange au monde, qui pèserait 30% du commerce mondial. Celle-ci aurait deux avantages: donner un coup de pouce de 0,5% du PIB à l’économie européenne d’ici à 2027 et faire baisser les prix.

C’est ce que défend une étude officielle, publiée par la Commission en septembre. D’autres évaluations sont moins laudatrices, telle celle de la Fondation autrichienne pour la recherche et le développement, qui estime que ces gains sont limités et pèseront sur les comptes publics : la diminution des droits de douane entraînerait une perte de 20 milliards d’euros pour le budget européen au cours des dix prochaines années, et les États devront trouver 1,4 milliard d’euros par an pour faire face aux dépenses de chômage. En effet, entre 430 000 et 1,1 million de personnes devraient changer d’emploi du fait des restructurations nécessaires. Mais le pire n’est pas là.

Lire le cahier spécial de 8 pages de décryptage du projet de traité transatlantique dans l'Humanité du mercredi 14 mai.

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Front de Gauche
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:33
Front de Gauche: meeting à Montpellier

Le Front de Gauche 66 (PCF, PG, Initiatives citoyennes, RRA, AGAUREPS-Prométhée) se mobilise pour le meeting qui se déroulera à MONTPELLIER, Mercredi 21 Mai 2014 dans le cadre de la campagne des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai prochain sur un seul tour.

Ce meeting régional se tiendra en présence notamment de Jean-Luc Mélenchon (député européen sortant et co-président du Parti de Gauche), tête de liste, et de Marie-Pierre Vieu (conseillère régionale Midi-Pyrénées et membre du PCF), numéro 2 sur la liste.

Il se déroulera le Mercredi 21 mai, de 20 h à 22 h au Zénith Sud, avenue Albert Einstein, à Montpellier.

Des bus gratuits sont mis à disposition de celles et ceux qui voudront assister à ce meeting. Départ de Perpignan du parking du Parc des expositions à 17 h pour le 1° bus et à 17 h 30 pour le 2° bus. Retour après la fin du meeting.
Pour s’inscrire, contacter:

- Dany Benquet: 06 09 18 13 19, danielle.bruni-benquet@wanadoo.fr

- Michel Franquesa 06 82 04 63 07 michel.franquesa66@gmail.com

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Initiatives Front de Gauche
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 19:58
Front de Gauche: l'Europe sociale en débat

MARDI 29 AVRIL 20 h

THUIR Salle de la M.J.C

débat avec Véronique SANCHEZ,

sur le thème "L'europe sociale.

L’Union Européenne souffre depuis le début de sa construction d’un double déficit: démocratique et social. Le déficit social ne cesse de s’aggraver depuis des décennies devant le refus d’une quelconque harmonisation par le haut. Au contraire, au nom des sacro-saints dogmes de la concurrence libre et non faussée ou de la réduction drastique des dépenses publiques, les acquis sociaux si chèrement conquis sont méthodiquement rognés et remis en cause.

Est -il possible de placer le progrès humain au cœur de la construction européenne? A quelles conditions? Comment refonder l’Europe, pour amplifier la protection sociale et les droits des salariés, pour instaurer un salaire minimum, pour réduire le temps de travail, pour rétablir le plein emploi, pour développer les services publics de santé, pour créer un fonds européen de développement social et écologique?

Autant de questions qui seront abordées au cours du débat et qui permettront de montrer les propositions du Front de gauche en la matière.

 La réunion s’inscrit dans le cadre de la campagne de la liste Front de gauche pour les élections européennes du 25 mai 2014. Dans la circonscription du grand Sud-Ouest, la liste sera conduite par Jean-Luc Mélenchon.

 

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Initiatives Front de Gauche
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 18:14
Le Front de gauche 66 met l'euro en question

JEUDI 24 AVRIL 20 h

PERPIGNAN, Salle des Libertés

Conférence/débat avec René REVOL

sur le thème: "L'euro: que faire?"

Dans le cadre de la campagne des élections européennes pour lesquelles Jean-Luc Mélenchon sera tête de liste dans la circonscription du grand Sud-Ouest, le Front de Gauche organise une réunion publique sur la question de l’euro.

L’euro pénalise-t-il les exportations françaises? La politique monétaire de la Banque centrale européenne joue-t-elle contre l’emploi et la croissance? L’euro est-il surévalué? Faut-il sortir de l’euro? Le peuple est-il dépossédé de sa souveraineté en matière monétaire? L’euro est-il une cause de la crise ou un rempart contre celle-ci?...

Autant de questions qui seront abordées à cette occasion.

Repost 0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 17:14
Perpignan marche contre l'austérité, le 12 avril

Les politiques menées par l'Europe et par le gouvernement français plongent notre pays et l'Europe dans une crise sociale, économique, morale et politique de plus en plus profonde au fil des mois, provoquant la défiance et la colère des peuples. La volonté d'autres choix s'est clairement exprimée par une très forte abstention aux élections municipales et par une lourde sanction de la politique gouvernementale

Mais François Hollande ne veut rien entendre. Il ne veut pas changer de cap. Il veut aller encore plus loin, continuer ce qui échoue depuis 30 ans: austérité, coupes budgétaires, asphyxie des collectivités, cadeaux au patronat et aux banques... Avec le pacte de responsabilité, un pas supplémentaire serait franchi.

La course éperdue «à droite toute» de ce gouvernement réputé «de gauche» doit être stoppée! Appuyé par des syndicats, des associations, par le Front de gauche, de nombreuses personnalités sont en train de se rassembler. L’initiative a été prise d'une marche nationale, à Paris, le mardi 12 avril, pour l'exprimer.

Une politique injuste et inefficace

Alors qu'aucun coup de pouce n'a été donné au SMIC, que la TVA a été augmentée, que le modèle des retraites est sans cesse remis en cause, de nouveaux cadeaux sont faits au patronat: 35 milliards d’allègements de cotisations, 50 milliards d'économies budgétaires supplémentaires. Et toujours plus de chômeurs! Car, nous le savons bien, aucune exonération sociale ou fiscale n'a jamais créé un seul emploi.

A l'inverse, moins de ressources pour l’État, c'est moins de services publics et donc moins de droits pour nos concitoyens. Résultat: en menant la politique du Medef, ils sont en train de tuer toute chance de reprise!

Il faut riposter

Le gouvernement cède lorsque la droite la plus réactionnaire et la plus extrême bat le pavé sur un discours de peur et de haine et il reste inflexible sur le cap de sa politique ultra-libérale.

Notre voix doit se faire plus forte! François Hollande a été élu, il y a deux ans pour s'attaquer à la finance, pour dire stop au libéralisme qui pille les ressources de notre planète, qui provoque désespoir et colère.

C'est cela qu'ont dit les 2 millions de personnes qui ont convergé il y a dix jours sur Madrid. Nous sommes les frères et les soeurs des travailleurs ou chômeurs espagnols exaspérés.

Changer de gouvernement ne suffit pas, vite l’alternative

Il est urgent d'aller dans la rue, d'exiger un réel changement de cap, et la construction d'une alternative sociale, démocratique, écologique et féministe, fondée sur la solidarité. Une alternative qui remette au coeur de la politique, l'Humain et le progrès partagé.

L'alternative aujourd'hui, ce n'est ni Valls Premier ministre, ni le retour de la droite au pouvoir.

La nouveauté, ce serait de donner enfin la priorité aux femmes et aux hommes sur la finance. Il faut arrêter le Pacte d'(ir)responsabilité.

Notre peuple mérite mieux qu'un choix entre des reculs sociaux.

Le Front de gauche et le Parti communiste français, ainsi que de nombreuses personnalités, actrices et acteurs de la culture et des arts, du sport, responsables syndicaux, associatifs et politiques, appellent donc le 12 avril à une marche contre les politiques d'austérité et pour le partage des richesses.

Rassemblement à PERPIGNAN Place de Catalogne à 14 h

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique Front de Gauche
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche