Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 23:15

 Les cheminots communistes invitent à une rencontre-débat

Jeudi 29 novembre à 10h  salle polyvalente Cerbère

PCFcheminots.jpgL’annonce de la SNCF de supprimer le fret SNCF à Cerbère, relance le débat sur les moyens à mettre en œuvre pour réaliser une véritable politique des transports. Cette annonce remet en cause l’ensemble du site ferroviaire de Cerbère (tant fret que voyageur).

La réunification de RFF et de la SNCF nous donne toutes les raisons de  favoriser une véritable politique de transport ferroviaire publique en harmonie avec nos territoires et complémentaire avec les autres moyens de transports et logistiques du département. C’est la seule issue si nous voulons vraiment promouvoir l’emploi stable facteur de développement économique et durable de nos territoires. 

Parce que nous voulons défendre l’emploi, parce que nous sommes attachés au développement industriel de notre département, source d’emploi pour nos enfants, nous appelons l’ensemble de la population des Pyrénées-Orientales à se mobiliser pour que Cerbère vive.

Lors de la campagne des présidentielles et des législatives, le PCF avait fait plusieurs propositions (fret et voyageurs)  dans le développement du transport ferroviaire SNCF pour les Pyrénées-Orientales :

  • Réouverture des lignes Elne-Céret et Rivesaltes-Axat,
  • Une desserte voyageur à l’université et l’aéroport
  • Concernant le Fret nous avions rencontré les responsables de la zone St-Charles très intéressés par une  offre de transport marchandise et la proposition d’une  plate-forme multimodale en liaison avec le port sec du Boulou
  • Le 3ème quai et le développement de Port-Vendres, envisagés par le conseil régional et le conseil général, place Cerbère comme un outil indispensable à la réussite d’un tel projet et à l’activité des docks.

Toutes ces propositions sont d’avenir et permettraient à très court terme, de faire de Cerbère et de notre département un lieu industriel incontournable dans le transit et le transport des marchandises (rail-route-mer et air) en coopération et non en concurrence avec Barcelone, Port-Bou, Sète, Marseille, Paris et vers toute l’Europe.

En, 2009 le centre TER voyageurs de Cerbère devait fermer pour des raisons obscures de rentabilité.  La mobilisation des cheminots CGT, de la population du canton, des communistes et de leurs élus a permis de remporter une victoire et de montrer la nécessité d’un tel outil.

Cheminots, population, syndicats, élus: ne laissons pas faire!

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Initiatives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche