Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 19:47
Nicolas Sarkozy vient de déclarer sa candidature à l'élection présidentielle. Loin d'etre un scoop, la nouvelle a le mérite de mettre un terme aux petits jeux médiatico-politiques que son entourage entretient depuis un certain temps. Encore que... car prétendre incarner la parole rendue au peuple relève une nouvelle fois de la manipulation permanente qui caractérise le quinquennat du président-candidat. Son mandat restera celui de la parole confisquée, du parlement bâillonné et du peuple méprisé. Tout au long de celui-ci, il aura piétiné l'opinion majoritaire des français(e)s.
"Cette annonce est une bonne nouvelle : il va pouvoir être battu!" a lancé le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent.

Pour le pouvoir d'achat détérioré, pour la retraite à 60 ans sacrifiée, pour les services publics rendus exsangues, pour les immigrés et leur familles poursuivis, pour les chômeurs stigmatisés, pour l'instauration de la TVA à 21,6 %, et tant de chose encore, il est temps de présenter l'addition au monarque du palais de l'Elysée.

Pour sa faiblesse coupable à l'égard du pouvoir de l'argent, pour son incompétence devant la crise des marchés financiers, pour son alignement aveugle sur les positions de la chancelière allemande précipitant toute l'Europe chaque jours vers des périls plus grand, Nicolas Sarkozy va répondre de sa politique devant les Français.

Le front de gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon sont déterminés à lui faire mordre la poussière.

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche