Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 14:12

PERPIGNAN Et maintenant, un giratoire : 4 e pont, on tourne en rond

 

PONT2.jpgLe 4 e pont, qui a suscité de nombreux débats avant et depuis sa mise en service en décembre 2009, vient d'être doté d'un rond-point en lieu et place des feux tricolores côté voie sur berge. Pour la mairie, "ce n'est pas un constat d'échec".

 

Décidément, Perpignan est loin d'en avoir fini avec l'épisode "4 e pont" qui agite la vie municipale depuis plusieurs années. Après les mois d'opposition parfois musclée, puis la mise en service en décembre dernier, suivie de l'incompréhension "urbanistique" des usagers et riverains, voici que dans la nuit de lundi à mardi, le pont a accouché d'un giratoire "provisoire", installé au centre du carrefour de la rive droite... Un rond-point qui vient remplacer les feux tricolores qui avaient tant fait hurler les files d'automobilistes empruntant la voie sur berge, dans un sens

comme dans l'autre. Cet arrêt forcé sur le boulevard de la France-Libre avait d'ailleurs été décrié dès son évocation. Pourtant, dans un dossier détaillant le projet, la municipalité s'était expliquée : "Les carrefours d'extrémités seront gérés par des feux tricolores. Ce choix, adapté à la configuration des lieux, a été privilégié par rapport à une solution de type giratoire. Il permet (...) de mieux réguler le trafic automobile, évitant ainsi l'arrivée de flux massifs de véhicules dans des zones résidentielles".
 

"Un système qui n'est pas satisfaisant"

Aussi, la suppression des feux et le retour d'un giratoire sonnent-ils un peu comme un constat d'échec. "Non, on ne peut pas dire cela, explique Pierre Parrat, adjoint à la sécurité. Car le 4 e pont s'inscrit dans un plan global incluant le boulevard nord-est et la rocade ouest. Or, le boulevard nord-est a pris du r e tard... Aussi, il faudra voir ce que cela donne dans un dispositif beaucoup plus large. A ce moment-là, il n'est pas impossible que les feux soient réinstallés. Mais pour l'heure, notre priorité est l'amélioration de la fluidité de la circulation car aujourd'hui, alors que tous les aménagements urbains ne sont pas réalisés, le système des feux n'est pas satisfaisant" . Donc, pour améliorer la fluidité, la municipalité a décidé de supprimer temporairement les feux tricolores qui avaient été choisis car ils permettaient de "mieux réguler le trafic". "Il ne faut pas s'arc-bouter sur des concepts théoriques, rétorque Pierre Parrat. Le maire, Jean-Marc Pujol, est un homme pragmatique et lorsqu'il constate que cela ne fonctionne pas comme cela était prévu, il fait ce qu'il faut pour adapter la situation".
 

Une période de test jusqu'à la fin de l'été

En attendant, le giratoire a été installé de façon provisoire, dans le cadre d'une phase de test qui devrait s'achever avec l'été. Car les résidents du quartier des Fleurs, qui avaient supputé que l'importante circulation estivale en direction ou au retour de Canet-en-Roussillon occasionnerait de sérieux bouchons sur le boulevard, ne s'y sont pas trompés. Depuis le début du mois, les embouteillages succèdent aux ralentissements, et pas seulement aux heures de retour de plage... En attendant, ce sont les membres de l'association Contre le pont du non-sens, pour la plupart habitant le quartier, qui rigolent : avec ce dernier rebondissement, ils ont vu refleurir leur rond-point des Coquelicots, qui avait disparu avec les travaux du pont...

 

Barbara Gorrand
Partager cet article : 

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Lu dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche