Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 17:15

La réunion du conseil municipal a été l'occasion, pour Jean-Marc Pujol, d'un long chapelet d'annonces... Quant à leur concrétisation?

La culture occupait la moitié de l'ordre du jour du conseil, ce 14 mai.

Dommage que les conseillers municipaux n'aient eu aucun document avant l'ouverture des débats. Etrange conception de la démocratie que Nicole Gaspon s'est empressée de dénoncer dès le début de la séance.culture.jpg

 Le maire a déroulé un catalogue d'annonces comme la nomination de l'ancien directeur de la Haute Ecole d'Art, Jordi Vidal, au poste de directeur de la culture, ou la création d'un comité artistique et culturel "Arts et Cultures en mouvement" (il est temps de mettre en place une structure de large concertation permettant un fonctionnement un peu plus transparent...) Il a détaillé sa conception du Pôle muséal (regroupement des hôtels de Mailly et de Lazerme, création de résidences d'artistes...)

Jean-Marc Pujol souhaite que l'on puisse achever le musée de Ruscino. Fort opportunément, Jean Codognès (EELV) lui rappelera que le chantier n'a guère évolué depuis 30 ans que Jack Lang a accordé les financements...

Poursuivant sa présentation, le maire indiquait que les collections retirées des vitrines de la Casa Pairal à fin de restauration pourraient être déplacées désormais dans un lieu illustre de Perpignan, Casa Xanxo ou autre. Annonce importante, une biennale de l'art contemporain devrait être organisée.

Quand débutera-t-elle? Mystère... et de mauvaises langues disent que, d'ici là, beaucoup d'eau aura coulé sous le pont Arago. Le Festival de musique sacrée qui doit rester un temps fort de la semaine sainte à Perpignan subira un certain nombre de changements. Pour leur part, les petites compagnies vont pouvoir disposer du théâtre municipal.

En définitive beaucoup d'annonces mais sans échéanciers, sans financements, pour tout dire, beaucoup de poudre aux yeux...

Nicole Gaspon a relevé, fort à propos, que la politique culturelle se nourrissait de la création et que dans le long chapelet égréné par le maire, cette notion était totalement absente. Elle s'est également inquiétée du rejet par le premier édile de la "culture élitiste", lui répondant par la phrase d'Antoine Vitez, "nous devons être élitistes pour tous". Enfin, elle a souligné que nous sommes dans un contexte où l'Etat se décharge très fortement sur les collectivités territoriales, particulièrement dans le domaine culturel. On peut espérer qu'avec le nouveau gouvernement, le changement se fasse aussi dans ce secteur.

En fait la culture est un sujet de grande importance qui mérite un vrai débat. Ce qui nous conduira à y revenir.

René LEGENDRE

* Article publié dans le TC du 25 mai 2012


Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Au Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche