Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:16
Environ 200 personnes s'étaient déplacées lundi soir pour inaugurer la permanence perpignanaise d'"A gauche maintenant", en présence du président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

Ils le répètent à l'envi : "Notre rassemblement est inédit". Les membres de la liste "A gauche maintenant" qui regroupe le Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche), le NPA et Initiative citoyenne, espèrent désormais obtenir un score inédit (un récent sondage créditant la liste de 11 % des suffrages). Un score leur permettant de "passer devant Europe Ecologie et être la première liste de gauche" (L'Indépendant du 19 février). Et pour atteindre cet objectif, les colistiers de René Revol, tête de liste régionale, ne ménagent ni leurs efforts (plus de quarante réunions publiques programmées dans les P.-O. jusqu'au 12 mars, 162 dans toute la région) ni leurs effets. Y compris médiatiques.

parti-communiste-perpignanjl-melenchon-regionales2010.jpgUn scrutin à secousses telluriques
Ainsi donc, après la venue d'Alain Krivine la semaine dernière, c'était avant-hier soir au tour de Jean-Luc Mélenchon d'être accueilli à Perpignan par les membres de la liste des P.-O. menée par Jean Boucher (NPA). Un nouveau soutien de poids que ce président du Parti de gauche qui prédit un scrutin à secousses telluriques. "Ici va se produire un séisme politique, j'en suis certain, a-t-il affirmé, l'autre gauche a une véritable chance de mener au second tour." Un optimisme que Jean-Luc Mélenchon assoit sur un leitmotiv : le sérieux. "Nous menons une campagne sérieuse pour d'abord bien contenir la droite, nous sommes la force sérieuse. L'élection régionale a pourtant été en grand danger de folklorisation à cause de l'attitude de la rue de Solférino (siège du PS-ndlr) mais fort heureusement, la population ne s'y est pas laissé prendre. Aujourd'hui, le cycle est enfin plus constructif", estim e le président du Parti de gauche qui pourrait sortir renforcé du scrutin. Y compris, et peut être même surtout, nationalement. "Bien sûr que ce scrutin a valeur de test national, sourit-il, la charge symbolique est très forte ici en Languedoc-Roussillon. C'est là que nous avons la plus grande chance de virer en tête. Tous les éléments sont réunis. On a une bonne tête de liste et on travaille avec sérieux. On peut être président de la région." Prochaines réunions publiques d'"A gauche maintenant" ce soir à 18 h à Toulouges et Caudiès-de-Fenouillèdes, à 20 h à Olette et Villelongue-dels-Monts, demain à 18 h à Saint-Paul-de-Fenouillet et Cerbère et à 19 h à Saint-Laurent-de-Cerdans.

Frédérique Michalak

http://www.lindependant.com/articles/2010-02-24/j-l-melenchon-ici-va-se-produire-un-seisme-135188.php

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Régionales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche