Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 00:45

PCF Section de Perpignan

     44 route de Prades

   66000 PERPIGNAN

Perpignan, le 28 septembre 2010

 

 

 

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan

 

 

Vous venez d’utiliser les médias pour montrer du doigt une partie de vos employés (service de propreté et police municipale) et menacer de privatiser de nouveaux services municipaux.

 

Outre l’inélégance de la méthode, nous nous étonnons de ce procédé puisque vous êtes l’employeur et donc le responsable de la gestion de vos employés. Si le besoin existe de réorganiser les services et de les rendre plus efficaces, votre rôle consiste à traiter ces questions en interne avec les personnels concernés et leurs représentants syndicaux. Avant de mettre en accusation sur la place publique, l’ensemble du personnel, il aurait été plus judicieux d’en débattre au sein du Conseil Municipal qui s’est déroulé quelques jours auparavant.

 

Laisser planer la menace (vous auriez déjà demandé une étude en ce sens !) de privatisation de nouveaux services, est un procédé inadmissible qui retomberait sur le contribuable perpignanais avec le risque d’une nouvelle augmentation des impôts..

 

Nous voyons pour notre part dans votre attitude une volonté d’afficher un soutien sans faille à un gouvernement de plus en plus rejeté par une majorité de Français et d’allumer des contre-feux pour détourner les Perpignanais de l’enjeu de société que représente la mobilisation sociale et politique contre le projet de retraites.

 

Nous y voyons également un choix de vous situer sur le terreau de l’extrême-droite qui s’est d’ailleurs déjà saisie de l’occasion pour sa propre propagande électorale. La poursuite de l’implantation de caméras, que vous ne considérez pas vous-même comme la solution à l’insécurité, poursuit le même objectif et ne remet pas en cause la politique de désengagement de l’Etat (restriction budgétaire) qui se traduit par un manque d’effectif dans la police nationale dont les missions sont de plus en plus répercutées sur la police municipale.

 

Tous les employés du service de nettoiement sont-ils à mettre dans le même sac ? Les policiers municipaux n’ont-ils pas les mêmes droits au congé pour maladie que les autres travailleurs ? Si certains ne font pas leur boulot correctement, pourquoi ne pas le traiter en interne ? Peut-être faut-il alors poser la question de certains recrutement notamment en période pré-électorale qui s’apparentent à du clientélisme ?

 

Tout cela Monsieur Pujol, vous ne le découvrez pas, vous le savez, depuis longtemps puisque vous étiez premier adjoint avant d’être maire. C’est pourquoi nous dénonçons votre attitude et vous informons que nous soutiendrons toutes les démarches entreprises par les employés et leurs organisations syndicales pour que la gestion des personnels soit traitée ailleurs que sur la place publique. Tout comme vous nous trouverez en face pour dénoncer toute nouvelle tentative de privatisation de services publics.

 

 

 

Michel FRANQUESA         

 Secrétaire  Section PCF Perpignan

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche