Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 16:05

Pose de la première pierre symbolique

Il y a 2 ans la mobilisation (parents, enseignants, élus) a empêché la fermeture du collège Camus de Perpignan qui était envisagée par l’Inspection Académique. Le collectif de défense créé à cette occasion n’a pas depuis relâché sa vigilance pour obtenir la  reconstruction d’un collège public dans ce secteur de la ville.

Depuis, malheureCamus.JPGusement, les déclarations des uns et des autres tardent à se concrétiser.

 - Côté Mairie de Perpignan, malgré l’engagement de donner un terrain, la localisation précise n’a pas été transmise.

- Côté Conseil Gén éral, malgré la motion votée contre la fermeture en juin 2010, le collège Camus ne figure pas dans les priorités comme cela avait été envisagé. La construction de 3 nouveaux collèges est programmée mais Camus n’en fait pas partie.

 

C’est pour maintenir la pression sur l’ensemble des acteurs et leur faire prendre conscience de l’urgente nécessité de la reconstruction que le collectif a décidé de poser symboliquement la première pierre, mercredi 29 février.

Un petit clin d’œil pour demander que le prochain 29 février (2016), le vrai collège soit opérationnel. Le collectif de défense ne compte pas attendre cette date les bras croisés. On peut compter sur lui pour prendre de nouvelles initiatives pour la poursuite de l'action.

Jean Vila, conseilller général du canton, a posé la première pierre aidé par une élève du collège et Marc Moliner, responsable du SNES-FSU a coupé le ruban en présence de représentants des élèves, de parents d’élèves, de la FSU et du PCF.

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Initiatives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche