Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 07:06
Reforme territoriale: fausse solution!

La réforme territoriale proposée par le Président de la République et le gouvernement n’est que le «cache-sexe» d’un d’échec politique et économique cuisant, sanctionné par les françaises et les français, aux municipales et aux européennes de ces dernières semaines. Face à la situation gravissime de la France et aux préoccupations réelles de notre peuple, les fausses solutions décidées à la va-vite ne répondent pas aux vrais problèmes posés à notre pays. En quoi la disparition à court terme des conseils généraux, qui d’ici là ne s’occuperont que du social, le regroupement d’intercommunalités qui pour certaines viennent à peine de voir le jour, et la création de grandes régions régleront en soi les problèmes du chômage, de la misère, des bas salaires, de l’agriculture, des investissements industriels…

Au contraire cette réforme qui colle au projet du capitalisme ultra-libéral européen, va encore favoriser la concurrence libre et non faussée entre territoires, entre salariés, éloigner en tous points le pouvoir du citoyen, conduire à de nouvelles privatisations et délocalisations, donc un nouveau désastre humain et social. Loin de générer des économies (les rapports de la cour des comptes sur l’intercommunalité en témoignent), qui, de toutes manières, ne seraient que de bouts de chandelles, elle remet en cause la structure territoriale héritée de la Révolution Française, pour lui en substituer une, imaginée par les promoteurs d’un libéralisme sauvage qui faisant la part belle aux marchés financiers a déjà causé tant de dégâts parmi les peuples.

La moindre des choses, sur une question aussi essentielle, serait une consultation par référendum. Et bien c’est le contraire qui se produit puisque c’est à la «hussarde» que Valls et Hollande tentent de l’imposer y compris contre leur propre camp.

Mais le pire, venant d’un pouvoir qui se dit de gauche, est que cette réforme caresse le populisme dans le sens du poil, en accréditant l’idée que tous les maux de la France viendraient de sa structure territoriale et de ses élus locaux, trop nombreux, trop peu vertueux, uniquement préoccupés par leurs propres intérêts. Exit donc la responsabilité de la crise financière générée par le libéralisme et ceux qui le mettent en œuvre, le défendent, le protègent ou l’accompagnent. Les français vont vite le comprendre, cette réforme aura l’effet d’un emplâtre sur une jambe de bois et ne règlera rien à  leurs problèmes. Encore une fois c’est l’extrême droite qui risque de tirer les marrons électoraux du feu que le gouvernement vient d’allumer.

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche