Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 08:05
Perpignan: Tea-time entre droite et FN

CONSEIL MUNICIPAL. La salle Arago deviendra-t-elle le nouveau salon de thé à la mode? Jeudi 22 mai, en assistant aux échanges entre élus de droite et d’extrême droite, dans une ambiance feutrée, tout portait à le croire.

C’est un groupe FN déboussolé par l’absence de son chef de file (en campagne pour décrocher un mandat supplémentaire) qui a tenté d’exister dans un conseil municipal ennuyeux. La cohésion du groupe s’est même brisée (2 voix contre et 6 abstentions) après une réponse du maire à la proposition d’amendement lors de l’adoption du règlement intérieur. Ses diverses interventions ont révélé l’incapacité de chacun des élus FN à assumer un rôle réel d’opposition.

Entre discours FN traditionnel et surréalisme

Mohamed Bellebou a lancé les débats par une version de «la France aux Français» à propos d’un prêt de salle au consulat d’Algérie pour les élections. Une séance ronds de jambe et échanges de politesses a ensuite meublé le temps : Mr le Maire (Jean-Marc Pujol), aimable, dialoguant avec Mr Lemaire (élu FN), courtois et mesuré. Un dialogue vide de contenu annonciateur de la vacuité des propositions de « l’opposition ».

Alexandre Bolo a proposé de «rajouter un itinéraire gourmand» à ceux du patrimoine: baroque, gothique, militaire, chemin des fontaines… Une proposition peu argumentée mais justifiée par une «volonté d’opposition constructive». Xavier Baudry a demandé si les fresques sur les transformateurs ERDF seraient «en lien avec la culture catalane». Catherine Pujol a exprimé l’opposition du FN «à tout ce qui peut être opposé à notre identité nationale» à propos de la création d’un comité consultatif des affaires catalanes à l’objectif mal défini. Malgré cette intervention, tout comme pour 25 des 28 dossiers à l’ordre du jour, le vote a été unanime.

Les «petits nouveaux» de la majorité lancés dans le bain

Olivier Amiel (Habitat ) Josiane Cabanas (subventions DRAC) et Michel Pinell (Culture) ont passé sans difficulté leur premier oral devant le conseil. Le FN n’a même pas saisi la série d’affaires d’escroqueries aux subventions de rénovation de l’habitat jugées par le tribunal correctionnel pour marquer sa différence

Enfin, conformément à ses engagements (signature de la charte Anticor), Jean-Marc Pujol a confié la présidence de la commission des finances à un élu FN : Bruno Lemaire l’assurera. Une décision qui, on le sent bien, est loin de faire l’unanimité dans les rangs de sa majorité…

Les élus d’extrême droite censés être l’opposition ont démontré leur incapacité à proposer des choix politiques différents de ceux de la droite. Le groupe FN poursuit son opération séduction. Il cache son absence de propositions alternatives sous des excès de politesse. Peut-être faut-il voir dans l’ambiance conviviale qui régnait à l’heure du thé, ce jeudi, un terrain d’expérimentation pour de futurs rapprochements entre une partie de la majorité et le groupe FN. Rendez-vous au prochain tea-time en juin…

Michel FRANQUESA

*article publié dans le TC du 30 mai 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche