Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 20:27
Perpignan: quel rôle pour le FN?

CONSEIL MUNICIPAL. Les urnes ont rendu leur verdict: la gauche n’aura pas d’élu durant 6 ans au conseil municipal de Perpignan. Droite (43 élus) et extrême droite (12 élus) se partagent tous les sièges. Y aura-t-il des rapprochements entre eux? L’extrême droite sera-t-elle une opposition? Premiers éléments de réponses.

La présentation du budget est l’occasion rêvée pour une opposition de démarrer le mandat par des critiques de fonds et de marquer ses différences. Pour ce premier dossier, Romain Grau, le nouveau premier adjoint (ex-futur président de l’agglo), a été laché dans le grand bain. L’élu UDI, dont on parle beaucoup pour l’avenir, a dénoncé des «réductions de dotation de l’Etat jamais vues» et «un matraquage fiscal inédit» puis il a présenté les choix de la majorité de maintenir une fiscalité zéro et de maîtriser les dépenses de fonctionnement. Les observateurs assidus comme les journalistes étaient habitués à assister à quelques passes d’armes argumentées sur ce thème. Mais l’absence de la gauche s’est vite fait sentir. Les interventions de Bruno Lemaire ou d’Alexandre Bolo (FN) ont été bien fades. Dès ce premier conseil, les masques sont tombés, le FN n’a rien à proposer de différent. Bla-bla, ronds de jambes, questionnement timide, discussions de comptoir de café… ont mis en lumière une préparation bâclée et/ou une absence de compétence à propos du budget. Bref aucune justification argumentée pour expliquer le vote du groupe contre le budget.

A entendre les petites phrases de Louis Aliot «On a la chance de ne pas avoir d’opposition de gauche» et de Jean-Marc Pujol «Les socialistes s’opposent par idéologie…» et le ton employé des deux côtés, on peut imaginer qu’à terme, une forme de complicité s’installera entre les deux listes. La décision de confier la présidence de la commission des Finances à un élu FN en est-elle un signe avant-coureur?

Le dossier suivant, la présentation du rapport et des observations de la Chambre Régionale des Comptes, aurait pu donner matière à toutes sortes de critiques. Mais le groupe FN n’a pas, non plus, utilisé cette perche aimablement tendue pour contester la politique de la majorité UMP. Louis Aliot, si prompt à pourfendre ses adversaires durant la campagne électorale, a brièvement évoqué le financement du Théâtre de l’Archipel, un point c’est tout. Mais nous n’avons pas vu à l’œuvre les opposants, défenseurs de la veuve et de l’orphelin que les élus FN prétendent être.

Si l’on en juge par les premières impressions laissées ce mercredi 16 avril, Jean-Marc Pujol connaîtra un mandat bien calme. Avec une telle «opposition», il pourra pleinement se consacrer à la présidence de l’agglo et son premier adjoint chargé des finances se fera tranquillement les dents, avant les échéances de 2020. Quant aux électeurs trompés par le discours policé, ils découvriront rapidement l’écart entre le discours et les actes du FN.

Il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour comprendre que les élus FN seront des caricatures d’opposants. Ceux qui fréquentent les rangs du public avec assiduité et les journalistes présents en sont restés cois. D’ailleurs la séance qui, il est vrai ne comportait que 19 dossiers, n’a pas duré 2 heures.

Michel FRANQUESA

* article publié dans le TC du 25 avril 2014

Partager cet article

Repost 0
Publié par PCF Perpignan - dans Au Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

lannevere jean Charles 26/04/2014 23:01

Voter pour faire barrage au FN..? Vous avez bien dit cela..le choléra contre la peste..et bien messieurs grâce a vous nous avons les deux..on n'arrête pas le fascisme dans les urnes..les citoyens de Perpignan vont pâtir de VOS positions passées.. Ne dites plus le contraire..pour quelques éventuels strapontins..au cas ou par miracle le PS aurait été présent...ou allez vous messieurs..ou allez vous...."front" de gauche ou pas..vous n'êtes plus la solution..ils ont voté et puis après.. Oh les méchants d'abstentionnistes..oh les méchants..dites donc du mal d'eux qui sont dites vous la cause de tous les maux..de aqui vous moquez vois donc..et puis..marre de commenter les zelections.. Communistes..?cherchez une autre enseigne..svp..!merci..bonne route.!

Présentation

  • : Le blog de la section PCF de Perpignan
  • Le blog de la section PCF de Perpignan
  • : Communiqués, informations et activités de la section PCF de Perpignan
  • Contact

Recherche